Gid - Prêtre de la Reine Corneille

Aller en bas

Gid - Prêtre de la Reine Corneille

Message par Bladrak le Mar Jan 23, 2018 2:07 pm

Un peu à l'écart du village se trouve un endroit paisible, où l'herbe semble plus vivace qu'ailleurs, et des arbres apportent une ombre bienvenue. Par endroits, des fleurs semblent jaillir de terre. En s'approchant, on peut constater que celles-ci sont placées régulièrement, et que des stèles marquent leur emplacement. Une centaine de tombes fleuries habitent ce cimetière.

Aux abords de celui-ci se trouve un petit temple en pierre orné d'un symbole représentant la tête d'un volatile au bec tranchant. C'est ici que vit Gid, prêtre de la Reine Corneille, qui aide les habitants du village à faire le passage vers l'au-delà en toute quiétude. Cet humain vieillissant porte les marques d'une vie d'aventures passées, et semble avoir bien mérité sa retraite paisible, qu'il a pris depuis une dizaine d'années, après avoir recueilli Blad, dont la famille a disparu après un terrible drame.

Bladrak

Messages : 15
Date d'inscription : 15/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gid - Prêtre de la Reine Corneille

Message par Bladrak le Mar Mar 13, 2018 1:55 pm

* Suite du rapport d'expédition. *

Descendu de son perchoir, Blad écouta Oriana, puis il laissa les prêtres d'Avendra et d'Erathis entrer. Gid les reçut immédiatement, et Blad s'éclipsa. Le prêtre de la Reine Corneille lui raconterait probablement leur entretien plus tard, cet entretien laisser pressentir une mission divine. Le paladin sortit et retrouva Eva, qui attendait patiemment. Il se décida à tenter de lui faire la conversation, bien qu'elle fut timide:

"Bonjour Eva. Comment vas-tu en cette belle journée ?
- Ça... Ça va.
- J'espère que tu t'es remise de tes émotions, cette exploration de temples ne fut pas la plus simple que j'aie connue !
- ...
- Et puis c'est étrange tu ne trouves pas que Flyx réussisse à invoquer des ombres si tangibles qu'elles ont pu tenir à l'écart nos ennemis ?"

Le regard d'Eva se fit de plus en plus fuyant. Blad crut y lire plus de crainte que d'habitude. Il s'assit à côté d'Eva, et continua à parler, sans chercher à la regarder.

"Tu sais Eva, j'ai remarqué que tu utilisais des forces sombres par moment. Je ne vais pas prétendre m'en réjouir, mais sache que je ne suis pas aussi manichéen que Gid. Pour moi, la seule chose immuable est la Mort. Celle-ci ne doit pas être donnée trop tôt, mais elle ne doit surtout pas être bafouée. Tant que tu ne décides pas de franchir cette limite, je n'aurai rien à te reprocher. Là où nous différons avec Gid, c'est sur la façon de remplir cette mission qui nous a été confiée par la Reine Corneille. J'estime que nous pouvons utiliser tous les moyens nécessaires pour combattre les forces nécromanciennes. Si cela veut dire que nous devons combattre le feu par le feu, j'y suis prêt.
Au fond, je sens que tu peux faire du bien. Peu m'importent les moyens que tu utiliseras pour y arriver, ce qui importe, c'est que tu sois du bon côté lorsque la véritable bataille commencera. Et sache que si tu souhaites mon aide - lors de cette bataille ou avant -, je serai présent. Si tu as besoin de moi pour te confier, ou bien pour être conseillée, je suis prêt à t'écouter, sans te juger."

Les deux aventuriers restèrent silencieux un moment. Puis Oriana et Borivik ressortirent du temple.

Bladrak

Messages : 15
Date d'inscription : 15/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gid - Prêtre de la Reine Corneille

Message par Teny le Mer Mar 14, 2018 10:37 am

Sur le chemin du retour, Oriana prit poliment congé du prêtre d’Erathis, pour se prendre la direction de son propre temple. Eva sur ses talons, elle marchait sans précipitation pour lui permettre de la rattraper. La nuit était tombée, et sans lune, le visage des deux tieflinnes était quasiment invisible.  

   Eva ressassait les paroles de Blad. Trop intimidée, elle avait été incapable de sortir plus de quelques mots, mais elle ne pouvait oublier le visage empreint de détermination du paladin. Il avait juré de combattre la nécromancie, et paraissait clairement avoir les moyens de ses ambitions. Elle aurait du être en panique ; après tout, elle faisait partie de ce qu’il avait décidé de pourchasser. Pourtant il ne lui inspirait aucune crainte. Il ne l’avait pas jugée elle ; il semblait même prêt à l’aider.
Si seulement elle l’avait rencontré plus tôt. Il aurait certainement pu faire quelque chose. Oui, ça ne fait aucun doute. S’il avait été là, il aurait pu vaincre son maître, et les sauver…la sauver…


« C’est quelqu’un de très capable, ce Blad. Il m’inspire un sentiment de confiance, et mes impressions me trompent rarement. »
Les mots d’Oriana avait tranché le silence comme le un coup de tonnerre, et firent à Eva l’effet d’un claquement de fouet.

« Eh bien quoi ? Tu soupires depuis tout à l’heure. Tu n’étais pas obligé de me suivre, si tu voulais rester avec lui. »
L’avantage d’avoir une peau sombre dans la nuit noire, c’est que le rouge pivoine reste très discret. Oriana par contre ne put réprimer bien longtemps son amusement. Après avoir laissé quelques instants la jeune mage se perdre en bafouillages justificatifs, elle reprit :
« Je te taquine. Je comprends ce qu’il représente pour toi : c’est ton alter-ego, ton reflet en quelque sorte. Les arts sombres lui ont tout pris et il a fait le vœu de détruire sans pitié leurs manifestations, alors que toi tu les utilises, sans mauvais fond, parce que c’est la seule chose que tu aies jamais connu. Vos existences respectives sont des mystères pour l’autre, pourtant vous ne réfutez pas sa raison d’être. Au contraire, vous cherchez à comprendre. »

   La silhouette du petit temple se découpait devant elles sur fond de ciel nocturne, où les étoiles commençaient timidement à se réveiller. Eva assimilait les explications de la prêtresse. Elle ne s’était jamais interrogée à ce sujet, mais elle réalisait maintenant qu’un vœu aussi fort que celui pris par le paladin avait forcément comme origine un évènement dramatique. Elle se jura de lui demander de raconter un jour son passé. Bon, peut-être pas tout de suite. Un jour. Et par écrit.
«Je suis persuadée que tu peux l’aider autant qu’il peut t’aider, et je pense que c’est par ce chemin que vous guérirez vos blessures du passé. Oh, tu penses probablement que c’est à sens unique et que tu ne peux rien faire, mais tu te trompes. En fait tu n’as même pas besoin de faire beaucoup, juste accepter son aide. La prochaine fois que tu le vois, essaye de lui sourire, tiens. »

Elles étaient arrivées, et Oriana se retourna pour dire bonne nuit à sa protégée, qui se rendait à la taverne.
« En plus il est plutôt beau garçon. »

Et elle ferma prestement la porte, ignorant poliment les protestations d’Eva.

Teny

Messages : 16
Date d'inscription : 29/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gid - Prêtre de la Reine Corneille

Message par Bladrak le Lun Mar 19, 2018 1:18 pm

Blad passa le reste de l'après-midi à travailler sur le toit. Il ressassait l'entretien avec Eva dans sa tête. "Mais qu'est-ce qu'il m'a pris de m'insinuer comme ça ? Elle ne m'a rien demandé... Mais en même temps, je sentais que c'était nécessaire. Advienne que pourra."
Quelques heures avant le coucher du soleil, son travail terminé, Blad redescendit de son perchoir et but un bon pichet d'eau. Le doux soleil du printemps approchait sans aucun doute, et il sentait que son dos avait chauffé à l'extérieur. Les bourgeons commençaient à se transformer en fleur sur les buissons qui entouraient le cimetière, et bientôt les abeilles...


"Blaaad ?" fit la voix à demi étranglée de Gid.

Le paladin se précipita à l'intérieur, et découvrit le vieux prêtre l'air estomaqué, le grimoire relié de peau visiblement humanoïde entre les mains.


"Que se passe-t-il ?
- Traduis-moi ce passage s'il te plaît. Je ne suis pas certain de mon interprétation."

Blad se concentra sur l'endroit indiqué par le prêtre de la Reine Corneille, en bas de la couverture, et y découvrit des mots écrits en Abyssal.

"Ci-gît le pouvoir du sang, gracieusement apporté par Laa'sha
Mis à la portée de tous ceux qui souhaitent vaincre la maladie et la mort
- C'est bien ce que je lisais aussi. Le Temple a une procédure pour ce genre d'artefacts, qui est de les transférer à la garde du Grand Corbeau pour qu'il puisse le détruire ou le placer hors de portée ; mais nous sommes trop loin de lui, et nous l'envoyer dans la prochaine caravane me semble trop risqué. Celle-ci se fait attaquer si souvent, nous ne pouvons pas risque de voir cet objet tomber entre de mauvaises mains. Que faut-il faire selon toi ?
- Je... Je t'avoue que je ne sais pas vraiment. Connais-tu ce ou cette Laa'sha ?
- Non, ça ne me dit rien.
- On pourrait peut être se renseigner dans le village ? Parmis les aventuriers, peut être certains ont-ils entendu ce nom ?
- On pourrait oui, mais ne risquons-nous pas aussi d'attirer des personnes mal intentionnées en posant ce genre de question ? Ou connais-tu quelqu'un de fiable ? Et que faisons-nous du livre en attendant, peut-être devrions-nous le lire pour trouver des informations ?
- Je ne sais pas pour la fiabilité, je pourrais essayer de faire des recherches discrètement... Quant à ce qui est du livre, l'ouvrir me semble dangereux, nous ne devrions faire ça que lorsque nous aurons épuisé les autres options. Je crois que le plus simple serait encore de le détruire, qu'en penses-tu ?
- Oui tu as sans doute raison... Mais comment ? Les artefacts sont réputés pour être indestructibles !
- Je peux sans doute me renseigner à ce sujet aussi... Laisse-moi deux semaines, et cache ce livre en attendant. J'ai justement l'endroit idéal pour le protéger des regards indiscrets..."

Bladrak

Messages : 15
Date d'inscription : 15/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gid - Prêtre de la Reine Corneille

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum