Ardyll - Sympathique suivant de Pelor [R.E.P.]

Aller en bas

Ardyll - Sympathique suivant de Pelor [R.E.P.]

Message par Teny le Ven Déc 29, 2017 3:19 pm

La nuit a amené un vent qu'on pourrait qualifier de "ser-vent", rampant entre les pierres à la recherche d'un manteau ouvert pour y déverser son glacial venin. Le calme pesant qu'il fait régner dans les rues est brisé par une clameur un peu plus loin.

"...Et qu'on m'amène, avant que je parte, du vin, et des femmes..."

Les rares personnes dehors se pressent naturellement vers le bâtiment éclairé et bruyant, sanctuaire de vie. L'auberge, centre de toute ville qui se respecte, doit être pleine à craquer en un soir comme celui-là.

"...Car demain il n'y aura plus rien..."

Un choeur semble s'elever depuis l'intérieur. Par les volets entrouverts filtre la lumière de plusieurs feux, et l'ouverture de la porte déverse un torrent de chaleur et d'odeurs : pain, sueur, bière, fumée... Le client posté à côté de la porte éclate d'un rire assourdissant, alors que la chanson repart de plus belle.

"Oui! Je pars loin de la ferme, de ma terre, de ma mère!"

L'agitation semble être concentrée autour d'une table. Plusieurs personnes assises sur un banc se balancent de droite à gauche en rythme, alors que le ressac de leurs chopes levées déverse régulièrement leur écume sur les têtes de bienheureux. Debout sur la table, un homme chante d'une belle voie puissante, accompagnant son art d'une pantomime trop crue pour passer pour une vraie dance, mais suffisamment enjouée pour faire le bonheur des spectateurs.

"Je m'en vais trouver fortune, dans le pays d'a côté!
Et tant pis si toutes les filles, me regardent avec cet air!"

C'est clairement un humain qui se donne ainsi en spectacle, mais quelque chose dans ses traits élégants pose un doute. La blondeur sale de ses cheveux est ravivée par le lustre qui pend au dessus de sa tignasse brouillonne, agitée du soubresauts par ses respirations et mouvements. Sur son armure d'écailles, un symbole éraillé de Pelor tente timidement d'imposer sa divinité. Le bouclier orné du même symbole et l'épée fatiguée qui gisent posés contre un pied de table n'ont pas cette arrogance.

"l'aventure m'appelle, je ne peux l'ignorer!
 L'aventure m'apelle, je ne peuuux l'iiiiignoooooreeeeeer!!"

Dans une pirouette un peu gauche il attrape une chope sur un plateau qui passait près de la table, et la vide d'un trait sous un tonnerre d'applaudissements. Puis il se laisse tomber dans une place qui s'est creusée pour lui sur un banc, accueilli par de grandes claques dans le dos des paysans bourrus, ce qui fait sursauter sa stature plus menue. Il entreprend alors d'attaquer avidement l'écuelle posée devant lui en devisant gaiment avec la tablée.

Son nom est Ardyll Nephiton, Paladin de Pelor. Et il est difficile de ne pas l'aimer.


Dernière édition par Teny le Lun Fév 05, 2018 12:57 pm, édité 1 fois

Teny

Messages : 8
Date d'inscription : 29/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ardyll - Sympathique suivant de Pelor [R.E.P.]

Message par Zaki le Lun Fév 05, 2018 11:21 am

Rhogar jette une dernière pelletée de terre sur la tombe.
"Va en paix, ami. Nous t'avons trouvé un trou entre les branches pour que le soleil puisse chaque jour baiser la terre où tu reposes."
Doeth, Reynart et Flyx s'avancent les uns après les autres pour dire un bon mot à la mémoire du paladin.
"Nous n'oublierons pas ton courage, en première ligne face aux gobelins vicieux et aux worgs sanguinaires. Et, en ton honneur, ce lieu sera désormais connu comme "Le Repos d'Ardyll"."
C'est le coeur lourd que la troupe reprend le chemin du village, laissant derrière eux le sinistre manoir en ruines de la Forêt des Murmures.

Zaki

Messages : 6
Date d'inscription : 01/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ardyll Nephiton, Paladin de Pelor

Message par ironbrain le Mar Fév 06, 2018 4:07 pm

A quelques minutes de marche au sud du village, sur un flanc de colline orienté plein sud, non loin d'un grand chêne, un tronc d'arbre coupé est érigé. Courbé face au tronc, un homme aux cheveux roux, engoncé dans une grande cape en laine, s'affaire. Ses coups de maillet tombent régulièrement et si l'on pouvait s'approcher assez près, on entendrait une chanson sifflotée suit le rythme parfait des chocs. Entre deux sifflements, sa voix s'élève, triste et enjouée à la foi qui improvise sur un thème commun, "Il s'appl'ait Ardyll, l'était Paladin, il aurait mieux fait de s’ach'ter une chèvre, Il s'appl'ait Ardyll, l'était Paladin, il aurait mieux fait de rester dans l'coin."
Lorsque le soir tombe, il se déplie, avec difficulté après tant de temps passé dans la même position. Puis il descend la colline en sifflotant avec son tabouret sur l'épaule. "Il s'appl'ait Ardyll, l'était Paladin, il s'est fait buter pour sauver des vipères, Il s'appl'ait Ardyll, l'était Paladin, il s'est fait buter, l'était niveau un."

Derrière lui, le soleil de Pelor est taillé dans le haut du tronc et le vent passe par le trou en son centre. Sous le symbole, quelques mots sont gravés "En mémoire d'Ardyll Nephiton, Paladin de Pelor. Tombé au combat pour secourir ses potes. C'était un bon mecton"

ironbrain

Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ardyll - Sympathique suivant de Pelor [R.E.P.]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum